Compte-rendu du Comité Directeur du 14 septembre 2019

Comité Directeur de la FFBDF
avec les responsables de secteurs
du samedi 14 septembre 2019
au siège social 4, rue La Bruyère Angers – Salle de l’Ormeau

Absents excusés :

Robert DAUBIT, Jeanne-Marie DROUIN, Yvon HAYER, Yves OUVRARD, Christian REULLIER.

1         Accueil - Emargement :

29 secteurs sur 32 sont représentés dont 12 par leurs deux responsables.

Hubert LAFUENTE souhaite la bienvenue à tous, en précisant l’importance de la rencontre pour les responsables de secteurs (informations à diffuser vers les sociétés) et pour tous nos partenaires invités à 11 heures pour découvrir notre siège social.

Le secrétaire Jean-Claude CHAUVAT précise les invitations envoyées à 60 partenaires. Un bon nombre sont excusés en particulier Monsieur BÉCHU, Maire d’Angers, les responsables de la Fédération du Crédit Mutuel d’Anjou et monsieur PLOT, Maire de MAZÉ.

Pierre MORIN sera présent. Bernard GLACIAL, excusé, a envoyé un courrier amical lu aux responsables présents où il écrit qu’il lui « est agréable de constater que le projet d’un siège fédéral qu’il avait porté sur les fonts baptismaux, puisse enfin prendre corps… Il faut que ce siège fédéral puisse vivre pour être le point de repère des sociétés et des joueurs de boule ».

2         Compte-rendu du comité directeur du 18 mai 2019

Le compte-rendu est adopté.

3         Le règlement de la boule de fort

Le règlement adopté en assemblée fédérale et lors du comité directeur du 18 mai 2019 a été imprimé. Chaque responsable de secteur reçoit un exemplaire pour chacune des sociétés de son secteur. Il est bien précisé qu’il ne doit donner ce règlement qu’aux sociétés adhérentes. Il garde en réserve le reste pour donner ce règlement aux autres sociétés lorsqu’elles adhéreront à la Fédération.

Ce règlement sera applicable au 1er janvier 2020. Il s’appliquera également pour les challenges commencés en 2019 qui s’achèveront en 2020.

4         Présentation de la carte fédérale

Le secrétaire Jean-Claude CHAUVAT rappelle d’abord que le principe de la nouvelle carte fédérale numérotée a été adopté lors de l’assemblée générale 2019 à Beaucouzé : Le recto comporte le nom du sociétaire et de la société de référence choisie pour les challenges fédéraux de l’année.

Au verso sont collées les étiquettes fournies par les éventuelles autres sociétés d’adhésion.

Réuni le 19 mai 2019, le Comité Directeur, conformément aux statuts, a pris la décision d’appliquer ce principe pour la carte fédérale 2020, sachant qu’il y aura sans doute une période d’adaptation au nouveau système.

Le 10 août 2019, un courriel a été envoyé à tous les responsables de secteurs précisant les modalités pratiques, avec une image représentant le recto et le verso de la nouvelle carte. Le plus important sera, pour chaque président de société, de répertorier ses sociétaires qui choisissent une autre société de référence que la sienne, et ce avant le 1 novembre 2019 pour commander ensuite le nombre nécessaire de cartes numérotées et d’étiquettes au nom de sa société.

Après cette présentation, de longs échanges ont lieu avec quelques responsables de secteurs. Il en ressort quelques conclusions évidentes :

  1. Une carte fédérale numérotée est indispensable pour tous les sociétaires des sociétés adhérentes, qu’ils soient joueurs de boule réguliers ou non. C’est conforme aux statuts modifiés à Beaucouzé en mars 2019 qui précisent « chaque sociétaire membre d’une société adhérente est de ce fait adhérent à la Fédération ».

Les cartes achetées par les sociétés ne coûtent que 2 € les 25, soit 8 centimes la carte…

  1. Cette carte permet de participer à tous les challenges liés à la Fédération et aux sociétés adhérentes. Elle permet également, au regard des administrations, de se rendre dans toutes les sociétés adhérentes.
  2. Il revient aux responsables de secteurs d’expliquer aux sociétés la nouvelle carte et le mécanisme des vignettes fournies par les sociétés non référentes, pour ensuite rassembler les commandes par secteur (à envoyer avant le 10 novembre à la commission boutique).
  3. Chaque sociétaire ne doit avoir qu’une seule carte fédérale obtenue en payant au plus vite sa cotisation dans la société de référence ou fournie par son unique société d’adhésion.

5         L’agenda 2020

La commission communication s’est réunie le vendredi 9 août à l’Ordre des Ponts de Cé pour faire le point. Les partenaires ont été contactés. Le secrétaire et le secrétaire adjoint ont passé de longues heures à rassembler et à vérifier les informations, en liaison avec Loïc JOMBART chargé de la mise en forme de l’agenda avant impression.

L’impression sera réalisée par ICI (Imaginer Conseiller Imprimer) Cholet-Angers comme en 2018. Les agendas seront disponibles pour le comité directeur du 26 octobre. Le retour des commandes par secteur doit se faire pour le 10 novembre auprès de Robert LAMISSE (comme les commandes de cartes fédérales numérotées).

6         Les challenges

Serge TETREL rappelle les modalités pour remplir les fiches de résultats pour les challenges fédéraux.

Serge TETREL et Claude LEMONNIER donnent le calendrier des challenges fédéraux 2020 intégré dans les agendas 2020.

Toutes les phases finales sont avancées d’une semaine pour éviter les interactions avec le Saumurois et les journées du patrimoine.

Le challenge junior a réuni 64 équipes. 14 secteurs (sur 16) seront représentés en finale à FONTEVRAUD.

7         Sociétés « Cœur de village » 

Deux sociétés sollicitent ce label en accord avec le maire de la commune. La première convention sera signée le samedi 19 octobre à Montreuil sur Loir pour la société l’Union présidée par Michel BEUVRON qui est à l’initiative de ce label. La société La Liberté de St MELAINE sous AUBANCE présidée par Jean-Pierre GAURION sera la seconde à obtenir le label. D’autres sociétés ont demandé le texte de la convention pour l’adopter.

8         Finances

Philippe GUÉMARD a fait le point avec Yvon HAYER. Il faudrait revoir les dotations des challenges.

Par ailleurs, il sera intéressant d’avoir les effectifs des sociétaires grâce aux cartes fédérales numérotées pour solliciter des subventions auprès de l’État et de l’Europe.

9         Actions tournées vers les jeunes

En dehors du challenges juniors, peu d’actions dans l’immédiat. La Fédération du Crédit Mutuel est prête à nous aider sur des projets concrets.

Des sociétés (à CANDÉ et Saint MELAINE) ont réalisé des actions, style école de boule de fort. Il faudra y réfléchir lors du prochain comité directeur.

Yvon HAYER a proposé un nouveau challenge fédéral avec des équipes de 3 (un jeune, une femme et un homme). Projet intéressant à étudier.

A propos des cartes fédérales, quelqu’un a évoqué la possibilité de créer des cartes spécifiques pour les jeunes.

10    Rencontre avec les partenaires

Après la réunion, une vingtaine de partenaires sont venus découvrir notre siège social.

Hubert LAFUENTE les a accueillis, et a évoqué tout le chemin parcouru depuis 2 ans.

Pierre MORIN nous a dit le plaisir qu’il avait d’être avec tous les responsables au siège social de la Fédération qu’il avait souhaitée.

Dominique COSNEAU, Directeur de la Caisse d’Angers Saint Laud, nous a assuré du soutien du Crédit Mutuel dans nos projets, en particulier les projets destinés aux jeunes.

Roselyne BIENVENU, au nom du Maire d’Angers et des élus, a confirmé le soutien de la ville et de l’agglomération pour la défense et la promotion de la boule de fort, atout essentiel du patrimoine angevin et ligérien : « Il faut que la fédération soit lisible, en particulier près des jeunes ».

Guy CORNU est ensuite intervenu pour évoquer la situation fragile de certains cercles catholiques.

Tous ont souhaité longue vie à la Fédération qui doit maintenant faire de son siège un point d’ancrage pour le monde de la boule de fort.

Prochains Comités Directeurs à 9h salle de l’Ormeau le 26 octobre 2019 et le.25 janvier 2020 avec à 11h les vœux du président à tous les responsables de secteurs invités.

 

Le secrétaire                                                                                                                 Le président

Jean-Claude CHAUVAT                                                                                             Hubert LAFUENTE